Rapport sur l’exercice 2021

Startseite – Electrosuisse

Chers membres,
clientes et clients

« Je suis optimiste et pense que la situation va bientôt s’améliorer. Enfin, j’espère avoir le plaisir de vous accueillir à nouveau personnellement à l’une ou l’autre manifestation », voilà ce que disait Reto Nauli dans le dernier rapport annuel. C’était malheureusement une vision un peu trop optimiste. Dans la deuxième année de pandémie aussi, de grandes manifestations telles que le Congrès de l’électricité, les Powertage, les conférences CIGRE et CIRED ont été annulées ou ont eu lieu dans un format virtuel plus restreint. Nous avons eu cependant de la chance et avons pu organiser quelques-unes de nos manifestations et formations continues pendant l’été, la plupart en format hybride.

Un exercice réjouissant

Electrosuisse et la branche ont étonnamment bien géré la période exigeante de la pandémie. Notre exercice a été réjouissant compte tenu de la situation et nous avons pu continuer à développer nos offres numériques. Dans le domaine de la normalisation, nous avons posé un jalon à cet égard à l’automne 2021. Les personnes qui travaillent au développement des normes se déplacent depuis lors sur une plateforme commune dans des équipes virtuelles. L’écho de ce flux de travail simplifié est globalement positif. A propos : cette année encore, plusieurs IEC Awards – les plus hautes distinctions pour des prestations dans le domaine de la normalisation – ont été décernées à des professionnels suisses. Nous nous en réjouissons et les félicitons chaleureusement !

Un nouveau savoir-faire est nécessaire

La pandémie a déclenché une dynamique numérique durable. La stratégie énergétique 2050+ et l’objectif climatique zéro émission nette donnent un coup de pouce supplémentaire à la branche de l’électricité. Si nous voulons atteindre nos objectifs, nous devons relever les défis ensemble. Il y a beaucoup à faire – l’un des défis est le manque de personnel qualifié. Il va continuer à augmenter et pourrait freiner le développement. Nous ferions donc bien d’élargir les offres de formation. Qui doit automatiser les bâtiments, monter des panneaux photovoltaïques sur les toits ou installer des bornes de recharge ? La technique du bâtiment, le réseau de distribution, les stations de recharge et la production d’énergie décentralisée se rapprochent de plus en plus. On a besoin de solutions numériques et d’un nouveau savoir-faire.

Des offres virtuelles en complément

Au cours de l’année écoulée, nous avons continué à développer intensivement les formats de nos journées professionnelles. Pour nous, il était clair que transformer des conférences physiques en un monde numérique n’était pas la solution. Nous avons analysé les besoins de nos membres et de nos clients, exploité les opportunités et développé de nouveaux formats. Nous proposons par exemple de plus en plus d’événements numériques courts sur des thèmes spécifiques que les participants peuvent consulter en ligne à midi ou après le travail. Le nombre réjouissant de participants et les nombreuses réactions positives nous montrent qu’Electrosuisse est sur la bonne voie. Nous sommes convaincus que de tels formats seront également demandés après la pandémie – en complément des événements physiques. Néanmoins, l’échange personnel reste indispensable.

L’électromobilité est lancée à pleine vitesse

Le développement de l’électromobilité est réjouissant : elle a clairement démarré – et nous sommes en plein milieu. Au siège d’Electrosuisse, une infrastructure de recharge e-mobile polyvalente avec environ 20 stations sera créée cette année sous le carport solaire. Electrosuisse veut ainsi soutenir ses membres dans l’acquisition de savoir-faire et la mise en oeuvre de projets. Et nous aussi, nous roulons de plus en plus à l’électricité : notre parc de véhicules électriques atteint déjà 20 % et nous allons encore augmenter ce pourcentage.

Communiquer avec la jeune génération

Encourager les jeunes talents et les recruter comme membres est une tâche délicate en temps de pandémie. Les visites et les conférences dans les écoles n’ont pas été possibles. Dans ce contexte, mais aussi pour atteindre nos membres et nos clients sur les canaux de communication numériques, nous avons renforcé notre présence en ligne et sur les médias sociaux. Le succès est au rendez-vous puisque nous enregistrons une belle augmentation du nombre de followers sur LindedIn, Twitter et Instagram. Visitez-nous sur ces canaux! Chers membres, clientes et clients, collaboratrices et collaborateurs d’Electrosuisse, nous vous remercions chaleureusement de votre confiance, de votre fidélité et de votre engagement. En virtuel ou en réel : nous restons en contact sur tous les canaux.

Extrait des comptes annuels 2021

0

CHF Bénéfice net annuel

0

Mio. CHF Produit net sur
livraisons et prestations

0

Mio. CHF Capital propre

0

Emplois à plein temps

Domaines d’activité en résumé

Services aux membres

Notre base de membres a souffert surtout dans le secteur Nouvelle génération du fait d’un accès aux écoles rendu difficile par la pandémie, mais s’est maintenue à un niveau relativement stable du côté des entreprises. La plupart des journées spécialisées ont pu être réalisées en numérique, comme ce fut le cas pour la 30e ICEC internationale (International Conference on Electrical Contacts). Quelques événements réseau, tel « Leitungsbau und Anlagentagung », et quelques « Driving Experience mit Foren » ont eu lieu en réel. Avec le Electrosuisse Expert Talk et le e-mobile Forum en ligne nous avons créé d’autres formats de cours numériques attractifs. De même, le transfert des activités de normalisation des plus de 950 experts suisses en novembre 2021 sur un portail clients interactif moderne a été une réussite.

Marcel Stöckli, Responsable Services aux membres

Formation Continue

« Nous faisons ce qui est possible ! » Grâce à ce message, aux expériences de l’année précédente et au formidable engagement de ses collaborateurs, Electrosuisse a pu organiser un nombre considérable de cours, séminaires et colloques. Dans ce contexte, les cours spécialisés – en ligne et en direct – se sont avérés être un véritable pilier et ont fourni la continuité nécessaire en termes d’occupation. Les colloques spécialisés se sont tenus presque exclusivement au second semestre et ont pu attirer également un nombre appréciable de participants. Les manifestations en présentiel ont continué à être particulièrement appréciées et les événements en ligne utilisés comme un complément bienvenu. Ces derniers ont pu être diffusés en streaming dans une bonne qualités depuis des studios professionnels et depuis le studio en ligne de l’entreprise. Dans le domaine des médias éducatifs, nous avons atteint en 2021 plusieurs jalons simultanément. Ainsi, notre plateforme éducative ToolBox est en ligne depuis quelques mois et, en parallèle, nous avons pu éditer quatre nouveaux manuels et guides – en version imprimée et/ou livre électronique.

Daniel Hofmann, Responsable Formation Continue

Conseil, Contrôles et Ingénierie

Le secteur d’activité peut poser un regard rétrospectif sur une année extrêmement réussie. En ce qui concerne les inspections électriques, nous avons enregistré une croissance réjouissante du chiffre d’affaires. Malgré la pénurie de personnel qualifié, nous avons embauché de nombreux experts en électricité en 2021, de sorte que le secteur compte pour la première fois plus d’une centaine de collaborateurs. Pour rester attractif en tant qu’employeur, Electrosuisse a lancé une carrière spécialisée pour le personnel technique. Les activités d’ingénierie ont également connu une évolution positive : nous avons réussi à attirer des fournisseurs d’énergie de renom comme clients. Cela témoigne de la confiance de nos clients dans la marque Electrosuisse et ses collaborateurs.

Björn Avak, Responsable Conseil, Contrôle et Ingénierie

0

experts en normalisation dans plus de 100 comités techniques

0

installations électriques contrôlées

0

Participants à des événements et à des cours spécialisés

0

Membres

Sécurité électrique même en période de pandémie de corona

La multiplicité des tâches de l’Inspection fédérale des installations à courant fort ESTI a été particulièrement exigeante dans la deuxième année de la pandémie. L’ESTI a cependant pu exercer pleinement toutes ses fonctions, même dans cette situation exceptionnelle. La majorité de ces tâches découle de la législation en vigueur, principalement en vertu de la loi sur l’électricité, l’ordonnance relative à l’ESTI, l’ordonnance sur la procédure d’approbation des plans, l’ordonnance sur les installations électriques à courant fort et l’ordonnance sur les installations électriques à basse tension. Au milieu de l’année, l’obligation de faire approuver les plans pour les installations de production d’énergie a été supprimée. Pour que l’ESTI puisse néanmoins assurer la surveillance de ces installations, une obligation d’annonce a été introduite. L’achèvement d’une telle installation doit désormais être notifié à l’ESTI dans un court délai. Cette obligation doit encore s’établir chez les gestionnaires de réseau et mise en oeuvre de manière cohérente. Le changement de système a entraîné des modifications importantes dans le système de surveillance de l’ESTI. Pour effectuer la surveillance requise de ces installations de production, l’ESTI procède désormais davantage à un échantillonnage fondé sur les risques. Dans le cadre des activités techniques et de relations publiques, nous expliquons entre autres de telles modifications législatives ainsi que les aspects importants de sécurité des installations électriques et les présentons à l’aide d’exemples pratiques au public professionnel intéressé. Malgré la pénurie croissante de personnel qualifié, presque tous les postes ont pu être pourvus avec des collaborateurs parfaitement qualifiés.

L’exécution du mandat ainsi que les comptes annuels de l’ESTI sont régulièrement contrôlés par des organismes indépendants, comme ce fut le cas au cours de l’année de référence.

www.esti.admin.ch/fr

Daniel Otti, Directeur ESTI

0

contrôles de produits effectués selon l’OMBT et l’OSPEX dans le cadre de la surveillance du marché

0

procédures ordinaires d’approbation des plans effectuées

Direction

Markus Burger

Markus Burger
Directeur

Daniel Otti

Daniel Otti
Responsable ESTI

Daniel Hofmann

Daniel Hofmann
Responsable Formation Continue

Stephan Bugget

Stephan Bugget
Responsable Finances et Administration

Björn Avak

Björn Avak
Responsable Conseil, Contrôle et Ingénierie

Marcel Stöckli

Marcel Stöckli
Responsable Services aux membres

Comité

Président: Reto Nauli *
Siemens Schweiz AG, Zürich

Vice-président: Dr Dieter Reichelt *
Axpo Grid AG, Baden

Autres membres

Marco Bigatto
AIL SA, Lugano

Prof. Dr Drazen Dujic
EPFL, Lausanne

Stefan Hatt
Hitachi Energy AG, Baden

Regula Hotz *
J. Kowner AG, Zürich

Prof. Dr Joseph El Hayek
HEIG VD, Yverdon-les-Bains

Daniel Müller
ABB Schweiz AG, Baden

Prof. Dr Christian Franck
ETH, Zürich

Philippe Vuilleumier
Swisscom AG, Worblaufen

Daniel Schafer
BLS AG, Berne

Dino Graf
AMAG Group AG, Cham

* Membres de la commission du Comité

Organisation

Organisation - Electrosuisse

Téléchargement

Download Rapport annuel 2021

Rapport annuel 2021